Les Mardis Têtus

Les Mardis Têtus sont un rendez-vous estival du Centre Bretagne organisé par la Compagnie des Musiques Têtues.

Depuis 2017, chaque année en juillet et août, la compagnie investit le cœur de la ville de Rostrenen le jour du marché avec une programmation musicale exigeante et insolite. La caravane-scène s’installe Square de la Fontaine et le théâtre de verdure vibre aux sons des artistes qui nous invitent pour un voyage avec des musiques de Bretagne, écrites ou orales, improvisées ou non, du monde, du jazz, de la pop …

Gratuit
De 11h30 à 12h30
Square de la Fontaine – Rostrenen
Les mardis de juillet et août (jour de marché de Rostrenen) : les 6, 13, 20 et 27 juillet et les 3, 10, 17 et 24 août 2021


mardi 6 juillet : Griffure – chanson déjantée

C’est l’histoire de 2 personnes piquées par les roses, c’est l’histoire de nos divagations musicales. Nos instruments acoustiques augmentés de quelques tours technologiques hululent aux pieds des falaises.
Le violon, le violoncelle et les voix se répondent, miroir brisé, improvisant un jeu sonore au déferlement libre; entre cordes frottées et contrepoints imprévus, chants lointains ou éclats électriques.

le clip / soundcloud

mardi 13 juillet : Cie Eve&Eve – cirque

Tout tourne autour du désir d’une pomme. Ensemble, elles se portent, se chamaillent, se servant d’une complicité qui leur est naturelle. La singularité de chaque présentation se définit par l’interaction du public qui doit se tenir prêt à esquiver quelques morceaux de pomme volants.

plus d’infos

mardi 20 juillet : Tablaboxing – Inde / Beatbox

Ilyas Raphaël Khan vient d’une famille de musiciens traditionnels de l’Inde, où il a grandi. Depuis toujours, de père en fils, on baigne dans la musique, et dès l’âge de 3 ans on apprend l’art des tablas, doubles percussions.
Plus tard, dès qu’Ilyas découvre le beatbox, il l’associe spontanément aux rythmes classiques indiens :  tempos contemporains du beatbox, et tablas, c’est le « Tablaboxing ».  Ilyas est nominé pour le Championnat de France de beatbox. Fort de sa double culture franco-indienne, Ilyas Raphaël apporte passion et virtuosité dans la rencontre de l’Inde millénaire et de l’Europe d’aujourd’hui.

mardi 27 juillet : Ravelomanantsoa / Jarret – Jazz libre

Ce sont plus de 10 ans de collaboration musicale que partagent Paul Jarret et Maxence Ravelomanantsoa dans le groupe Pj5 dont le troisième album studio est paru en 2018. Entre composition et improvisation, ils livrent en duo le récit de ces années partagées avec complicité et malice. 

mardi 3 août : Mashomalibu – Bretagne

S’inspirant des musiques à danser et des musiques de transe, Janick Martin (accordéon diatonique) et Julien Tual (guitare électrique) proposent une musique aussi hypnotique que révoltée, contemplative qu’excitée. Une rêverie acoustique tourmentée de fulgurances électriques.

facebook Mashomalibu

mardi 10 août : Mar’Na – Madagascar

Mar’Na est originaire de Marovoay, sur la côte Nord-Ouest de Madagascar, un carrefour rizicole ethniquement métissé qui influencera la chanteuse autodidacte, avec des influences de jijy, de rythmes du sud ou de mélodies betsileo. S’accompagnant à la guitare et de percussions, et d’un looper pour créer des boucles vocales, Mar’Na chante le quotidien de son île, la poésie de l’enfance, les valeurs de respect et de courage, et le bonheur des instants partagés.

mardi 17 août : Cocanha – Occitanie

Caroline Dufau et Lila Fraysse cultivent le minimalisme, la sincérité d’un son acoustique soutenu par des percussions amplifiées, engageant les corps dans la danse. La langue occitane est leur terrain de jeu pour explorer des tempéraments et des sonorités singulières. Dans un état français centraliste au passé colonial prégnant, taisant les langues qui l’habitent et formatant les accents, Cocanha choisit de chanter en occitan.

en partenariat avec Le Plancher – Scène du Kreiz Breizh

mardi 24 août : Emmanuelle Bouthillier – Haute Bretagne / Québec

Qu’est-ce qu’il y a dans la tête à Manu Bouthillier ? Il y a des chansons, oui. Il y a des airs de violon, oui. Il y en a qui viennent de Haute-Bretagne, d’autres du Québec ou d’Acadie. Il y en a qui servent à faire danser mais pas que, loin de là. Il y a des contes aussi, qui viennent de loin ou de là. Et il y a une langue, le gallo : il paraît qu’elle sonne mieux que le français pour raconter ces histoires-ci. Bref, il y en a « du soui » dans la tête à Manu Bouthillier. Alors, elle a eu envie d’en faire un spectacle solo qui vous mène et vous ramène d’un bord et de l’autre de l’Atlantique, quelque part entre le près et le loin.

Édition 2021
Édition 2020
Mardis Têtus 2019
Édition 2019
Édition 2018
Édition 2017