Moger

brass rock expérimental

MOGER [mogœr], « mur » en breton, est la rencontre entre le chanteur et bassiste franco-britannique Dylan James, une section atypique d’instruments à vent et un batteur à la rythmique implacable. Dense et puissant, le son de Moger est une transe puissante en souffle continu, oscillant entre mélodies folk épurées et enracinées, écriture orchestrale complexe, grave et précise, et spoken word.

Après deux disques sortis au Label Musiques Têtues, Time will defeat (2015), mise en musique d’un recueil de poésie anglaise contemporaine de Griselda Drouet, et Moger Orchestra (2017), formation augmentée avec une dizaine de musiciens bretons, le nouveau répertoire de Moger, There must be a passage, se développe autour d’une co-écriture d’un corpus de poésie de Griselda Drouet et Dylan James.

Tantôt une mélodie folk épurée et enracinée vient chambouler une écriture orchestrale complexe, grave et précise, tantôt le spoken word martèle sa vision sur des triades obsessives assénées par la basse électrique. Mais le silence est aussi de mise pour la voix, l’orchestre de basses reprenant ses droits, tandis que la batterie – soliste – pousse l’ensemble dans l’insoumission le long des sillons tracés par les deux auteurs. Avec There must be a passage, Moger poursuit son chemin unique et décalé.


Voir

Écouter


Discographie


Distribution

Grégoire BARBEDOR : tuba
Régis BUNEL : saxophone baryton
Etienne CABARET : clarinette basse
Dylan JAMES : chant, basse
Nicolas POINTARD : batterie
Thomas QUÉRÉ : son


Contact

diffusion@musiquestetues.com
Tél. +33(0)6.63.06.34.12 / +33(0)6.64.80.94.85